« La vie malgré tout » : nouvelle chronique à partir du 26 décembre sur la page.

LA VIE MALGRÉ TOUT.

Ils ont peur, ils ont froid, ils ont faim. Tous se plaignent de leur propre saleté et des odeurs, pestilentielles. Les poilus sont en permanence confrontés au pire.

Et le plus difficile reste de partager son quotidien avec la mort.

(Le 26 décembre sur la page Facebook : https://www.facebook.com/guerremondiale19141918/)

31347077_2045535625662852_3120943423066996736_n

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s