🔷 FEMMES SUR TOUS LES FRONTS : Chefs de famille en l’absence des maris, elles doivent subvenir aux besoins du foyer.

ELLES TIENNENT LA CADENCE ! LEUR BATAILLE, C’EST LE TRAVAIL.

Aucun corps de métier ou presque n’échappe au courage des femmes. En quatre ans, 60% des actifs sont mobilisés et il faut les remplacer. Chefs de famille en l’absence des maris, elles doivent subvenir aux besoins du foyer, l’allocation versée aux épouses de soldats ne suffit pas. Elles deviennent alors factrices, soudeuses, conductrices de tram, agricultrices… La guerre a permis à la France de découvrir sa part féminine et ce dont celle-ci était capable. Mais ce premier grand pas vers l’émancipation ne durera pas. A leur retour, les hommes voudront retrouver leur place et remettre les femmes à ce qu’ils estiment être la leur.

7-Soudeuses-w
Dans les fabriques, la main-d’oeuvre féminine a afflué, notamment dans l’industrie chimique et le travail de métaux. Ici, en janvier 1916 dans la Loire, des soudeuses achèvent le ceinturage d’obus. On les surnomme les « munitionnettes ».
1915-les-femmes-prennant-les-commandes-des-tramways-electriques-on-les-appelle-les-wattwomen
Une wattwoman Рconductrice de tram ̩lectrique.
Ferney
Dans l’Oise, en 1917, les chevaux ont été réquisitionnés et les femmes tirent elles-mêmes la lourde herse pour aérer la terre labourée avant les semailles.
n53002832_jpeg_1_1dm
Factrices du service des postes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s