🔵 LA CHASSE AUX RATS : « Ils sont parfois quinze Ă  vingt sur chacun de nous ».

« Les rats, en quantitĂ© incalculable, sont les maĂ®tres de la position. […] Impossible de faire un pas dans ce village sans entendre leurs cris et sans en voir entrer et sortir de toutes parts. Je passe lĂ  des nuits terribles; recouvert totalement par mes couvre-pieds et ma capote, je sens pourtant ces bĂŞtes immondes qui me labourent le corps. Ils sont parfois quinze Ă  vingt sur chacun de nous et, après avoir tout mangĂ©, pain, beurre, chocolat, ils s’en prennent Ă  nos vĂŞtements. Impossible de dormir dans de telles conditions; cent fois, chaque nuit, je me dĂ©bats sous les couvertures et la frayeur que je leur cause par le jet brusque de la lumière d’une lampe Ă©lectrique n’est que de courte durĂ©e; instantanĂ©ment, ils reviennent plus nombreux. »

🇨🇵 Jacques Vandebeuque.

1gm5grand

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s