🐶 LES ANIMAUX DANS LA GRANDE GUERRE : Plus de 15 000 chiens mobilisés.

CHAPITRE 2 :

Ce sont ainsi quelque 15 000 chiens qui sont enrôlés dans les différentes unités, pour la plupart des races puissantes comme les beaucerons, les dogues et les bouviers, cédés, souvent à regret, par leurs propriétaires. Car à l’arrière, l’armée sollicite les dons comme le prouve ce rapport adressé par le général Legrand, commandant de la 18e Région, au ministre de la Guerre :

« Le général commandant de la IIe armée était prié par le Général de Castelnau, commandant de la IIe armée, de faire appel au patriotisme des habitants de cette région (Bordeaux), en les invitant à mettre à la disposition de l’autorité militaire des chiens de race berger, racés, pour augmenter la sécurité des sentinelles, sur le front. […] Ces chiens, sauf cas de force majeure, doivent être rendus après la guerre aux propriétaires qui en auront manifesté le désir au moment de leur livraison. À l’appel lancé dans les journaux, les populations ont généreusement répondu en offrant un certain nombre de chiens. […] Le nombre de chiens offerts est à ce jour de 1 066. À la suite de la visite à Bordeaux du Capitaine Tollet, envoyé par le général commandant de la IIe armée, la création d’un chenil militaire a été envisagée dans cette ville. »

chien_de_guerre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s