🔴Les « Gueules Cassées » : Entre 10 et 15 000 hommes ont eu la mâchoire ou le menton emporté par un éclat d’obus. (Article 3/5).

La Première Guerre mondiale a crée une catégorie de blessés d’un nouveau genre : les gueules cassées. On estime qu’il y a eu dans le camp français entre 10 et 15 000 hommes qui ont eu la mâchoire ou le menton emporté par un éclat d’obus et à qui, par la chirurgie, on a tenté de redonner une forme humaine… au moyen de greffe ou par l’apport de prothèses. À ces gueules cassées s’ajoutent les culs-de-jatte, les manchots, les aveugles qui, une fois l’heure de paix arrivée, éprouveront bien des difficultés à se réinsérer dans la société, à reprendre une vie normale en dépit d’une pension d’invalidité qui leur sera attribué en 1919 par la loi Lugol.

images_list-r4x3w1000-57fe5bbd87321-Capture d’écran 2016-10-12 à 17.51.11

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s