đź”´ Il y a 103 ans, jour pour jour : Le Fort de Douaumont tombe aux mains des Allemands.

Les Allemands y pénètrent par plusieurs entrées et courent bientôt dans les couloirs sombres. En débouchant dans la cour centrale, ils tombent nez à nez avec une 50e de Territoriaux, sans armes et complètement ébahis. Les territoriaux sont aussitôt fait prisonnier.
Un peu plus tard, un rĂ©giment allemand commandĂ© par le capitaine Haupt, qui est entrĂ© par l’accès principal du fort, porte ouverte, pont-levis baissĂ©, pĂ©nètre Ă  son tour dans la cour. Le fort de Douaumont est dès lors aux mains des Allemands. Dans la soirĂ©e, plus de 300 autres viennent s’y installer et renforcer ainsi l’ouvrage.

aHR0cHM6Ly93d3cuc2l0bG9yLmZyL3Bob3Rvcy85MzkvOTM5MDAxNjkwXzQuanBn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s