🔴 La déportation des femmes de Lille : environ 30 000 femmes et jeunes filles. (1).

À Pâques 1916, les Allemands commencent à déporter des dizaines de milliers de travailleurs, dont environ 30 000 femmes et jeunes filles de Lille. Ces nouvelles violences à l’encontre des civils, particulièrement contre les femmes, ont un retentissement international qui ternit définitivement l’image de l’Allemagne. « Les déportations furent ce qu’il y eut de plus choquant, de plus convaincant dans tout ce que nous avons pu observer et expérimenter de l’indifférence des Allemands à toute souffrance humaine, à tout droit de l’homme« , écrit l’Américain Edwin Morse en 1919.

Dès le début du conflit, la Première Guerre mondiale avait vu le franchissement de seuils de violence : massacres de civils et déportations punitives organisés par les Allemands sur le front occidental, déportations de quelque 100 000 Allemands de Prusse-Orientale par les Russes. Aux exactions de la période d’invasion succèdent les violences d’occupation. Elles sont un indicateur de l’évolution même de la nature du conflit.

À suivre…

466446503_b974901066z-1_20150304120755_000_gms40cqep-1-0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s