🔴 Grande Guerre : Le globe des amours défuntes : l’épouse y intègre le képi bleu horizon de son homme qu’elle ne reverra plus.

Depuis le milieu du XIXe siècle, la coutume d’offrir un globe aux jeunes époux se généralise. Cet objet, généralement offert par la mère ou par la marraine, est destiné à accueillir la couronne ou le bouquet de fleurs de la mariée. Il est ensuite placé dans la chambre à coucher, rappelant les jours heureux des noces et symbolisant l »amour qui dure. Mais, dans le cas du globe de Maria Fontalba, ce reliquaire joyeux change de sens : avec la mort du mari, le 12 mars 1916, après une blessure reçue au Mort-Homme, à Verdun, l’épouse y intègre le képi bleu horizon de son homme qu’elle ne reverra plus. Jusqu’à sa mort, en 1943, elle conservera dans sa chambre cet objet qui résume désormais sa vie, les jours du bonheur fugace et les longues décennies du deuil.

56811270_590426361475181_5806642496809205760_n
Globe de mariage de Maria Fontalba, conservé au musée de la Grande Guerre de Meaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s