đź”´ Il y a 102 ans : Le chemin des Dames : Le 19 avril 1917, l’offensive est abandonnĂ©e.

Le 16 avril 1917, contre l’avis du gĂ©nĂ©ral PĂ©tain et d’une partie du gouvernement, et avec une confiance absolue en une victoire Ă©clair, Robert Nivelle se lance dans une improbable croisade visant Ă  reprendre le contrĂ´le du Chemin des Dames, un front de plusieurs dizaines de kilomètres entre Compiègne et Reims.

Selon certaines sources, des conversations imprudentes, et la rĂ©cupĂ©ration de plans, auraient fait perdre Ă  l’opĂ©ration l’effet escomptĂ©. Les armĂ©es font donc face à des Allemands parfaitement renseignĂ©s qui entreprennent alors un repli stratĂ©gique, raccourcissent et densifient la ligne de front, reconstituant ainsi leurs rĂ©serves.

Sur le terrain, rien ne plaide en faveur du gĂ©nĂ©ral Nivelle : le temps est exĂ©crable, la plupart des chars sont en panne et l’artillerie n’a ni l’envergure, ni l’impact espĂ©rĂ©s. Ă€ l’inverse, la puissance allemande fait merveille contre les assaillants. Le front n’est pas rompu et le peu de terrain gagnĂ©, 500 mètres au lieu de 10 kilomètres prĂ©vus en une seule journĂ©e, l’est au prix d’une terrible hĂ©catombe.

Au soir du troisième jour, les AlliĂ©s ont perdu 40 000 hommes. Le 19 avril, l’offensive est abandonnĂ©e. Le 10 mai, Nivelle est remplacĂ© Ă  la tĂŞte des armĂ©es par le gĂ©nĂ©ral Philippe PĂ©tain.

6858018_0_1000x625

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s