🕊 La mémoire du Débarquement : Le cimetière allemand de La Cambe (Calvados). (1/8).

Plus de 20 000 soldats sont inhumés dans le cimetière allemand de La Cambe. À l’entrée du cimetière, un jardin de la paix a été créé.

La plupart des victimes de guerre qui reposent ici sont tombées entre le 6 juin et le 20 août 1944.

Beaucoup de ces soldats étaient encore très jeunes – ils n’avaient que 18,19 ou 20 ans. Ils sont morts lors du débarquement des Alliés et des combats qui lui ont succédé. Le Service Americain des Sépultures Militaires inhuma les soldats allemands et américains dans deux grands terrains adjacents.

À La Cambe, les collaborateurs du Volksbund ont regroupé plus de 12 000 morts provenant des cimetières provisoires des champs de batailles dans plus de 1 400 communes des départements du Calvados et de l’Orne.

Aujourd’hui encore, on y trouve des morts – plus de 700 jusqu’ici. 207 soldats inconnus ainsi que 89 morts ayant pu être identifiés y reposent sous le tumulus central de la Cambe couronné de sa croix de granit de plus de 5 mètres de haut.

En 1958, La Cambe a été le site du premier camp de jeunes organisé par le Volksbund en France. Depuis lors, les jeunes participants, plus tard soutenus par les soldats de la Bundeswehr (l’armée de la R.F.A.) aident à entretenir et rénover le cimetière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s