🕊 La mémoire du Débarquement : Les caissons Phoenix d’Arromanches. (Calvados). (5/8).

À Arromanches, les caissons Phoenix qui ferment la rade du port artificiel sont encore visibles aujourd’hui. On peut aussi voir des éléments de quais et de jetées flottantes échoués sur la plage.

Visible à marée basse, cet imposant ouvrage militaire flottant, qui pèse plusieurs milliers de tonnes, était utilisés pour bâtir des digues de protection et des jetées artificielles. La Grande Bretagne en a fait construire 212. 71 d’entre eux ont nécessaires afin d’édifier le port d’Arromanches où furent débarqués les hommes, les provisions et le matériel de la Bataille de Normandie.

3_caissons_phoenix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s