⚫Oradour-sur-Glane : 10 juin 1944, ce jour-là, Oradour est entré dans l’Histoire.

Autrefois, – un autrefois si proche encore, – ce nom évoquait pour ceux qui savaient où le situer, un charmant village de France, mieux qu’un village, un bourg, un gros bourg limousin, riche, bien placé, où les habitants de Limoges, la ville proche, aimaient à se rendre pour respirer l’air des champs et pêcher dans la Glane.

Pour beaucoup, Oradour n’évoquait rien, rien qu’un musical assemblage de syllabes. Et pour tant d’autres, enfin, ce nom mélodieux même n’existait pas. Peut-on connaître tous les villages de France, tous les petits coins aimables ou graves, souriants ou austères, riches ou pauvres, où des êtres inconnus vivent leur vie ?

Oradour n’était que cela : un petit pays comme tant d’autres sur la terre de France, on l’ignorait. Vint le 10 juin 1944. Et de ce jour-là, Oradour est entré dans l’Histoire.

640_oradour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s