⚫ Le massacre d’Oradour-sur-Glane : Échappés de l’enfer : Se jeter à terre dès la première salve de mitrailleuse et faire le mort.

De cet enfer, pourtant, des hommes sortirent. Au prix de quels efforts, de quelles ruses, ils le raconteront dans des souvenirs poignants; le petit nombre de ces rescapés montre la hardiesse de leur entreprise, et leur chance – qu’on peut qualifier de miraculeuse. Il s’agit de MM. Borie, Broussaudier, Darthout, Hebras et Roby. Tous suivirent le même procédé : se jeter à terre dès la première salve de mitrailleuse et faire le mort; se dégager ensuite, prudemment de leurs couvertures de cadavres et gagner un coin de la grange – un clapier, entre autres – attendre là, des heures, alors que l’incendie court tout autour; et puis, quand les flammes arrivent, se sauver encore, en se dissimulant entre deux murs, et gagner la campagne avec des ruses infinies; rester, enfin, tapis dans des broussailles jusqu’à ce que la pleine nuit, le départ des sentinelles, permettent la fuite.

Quelques habitants d’Oradour, qui ne s’étaient pas rendus au rassemblement, purent se sauver sans même avoir été aperçu des Allemands; ils évitèrent ainsi l’atroce fusillade : ce sont MM Belivier, Brissaud, Cremoux, Hubert Desourteaux, Doutre, Auzanet, Litaud, Armand Senon et quelques autres personnes. Mais beaucoup d’autres furent abattus dans leurs maisons par les S.S. qui fouillaient le bourg. Enfin deux groupes, l’un de cinq personnes, l’autre de trois, s’enfuirent dès l’arrivée des Allemands dans le pays, et parmi ceux-là le petit écolier lorrain.

Leurs témoignages à tous concordent pour décrire la rapidité et la sauvagerie de l’attaque, l’horreur du martyre qu’ils ont vécu. On reste confondu devant un tel raffinement de cruauté. Et que dire alors de se qui se passa dans l’église ? Quel nom donner au supplice infligé à ces êtres sans défense, et parfaitement innocents ?

vlcsnap-2018-06-07-15h08m08s166-3698111

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s