☀⛈☁🌡La météo au temps de la Grande Guerre : Durant l’été 1914 : Le mois de juin. (1).

Moyennées sur le mois, les températures ont été inférieures aux valeurs saisonnières sur un large quart sud-est, plus proches des normales sur le reste du pays. Fraîches depuis début juin, elles se sont progressivement réchauffées à partir du 11 sur la moitié nord, puis à partir du 24 sur le Sud. Le 30 a été la journée la plus chaude dans toute la France, le mercure dépassant souvent 30 °C voire localement 35 °C dans le Sud-Ouest.

Les précipitations, souvent orageuses, ont été importantes des Pyrénées au flanc est du pays avec des cumuls fréquemment compris entre 50 et 100 mm, atteignant localement 150 mm sur les reliefs. Ailleurs, les pluies ont été généralement moins abondantes.

(Source : Météo France).

carte_rr_france_juin1914_1280x
Carte de répartition des précipitations en juin 1914.
(Source : Méteo France / 
Annales du Bureau central météorologique de France, Tome III, année 1914).

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s