đź”´ Bataille de Normandie :L’opĂ©ration Epsom : 60 000 hommes, 600 chars en pointe. (1).

DĂ©border Ă  Caen par l’ouest, franchir l’Odon, et atteindre le sud de la prĂ©fecture du Calvados : Montgomery met les gros moyens pour l’opĂ©ration Epsom. 60 000 hommes, 600 chars en pointe. Le XXXe corps de Bucknall Ă  droite et le 1er corps de Crocker Ă  gauche. Sans parler de l’artillerie avec une redoutable puissance de feu, 700 pièces appuyĂ©es par trois croiseurs de la Royal Navy. L’aviation n’est pas en reste avec les chasseurs-bombardiers du 2e Tactical Air Force.

L’offensive doit dĂ©buter le 23 juin mais la tempĂŞte qui a jouĂ© un sale tour aux ports artificiels quelques jours plus tĂ´t, fait encore des siennes. Monty ne dĂ©colère pas : « On ne peut rien dĂ©charger, une vraie calamitĂ©. Dans des navires, loin des plages, il y a tout ce dont j’ai besoin pour reprendre mon offensive et porter un grand coup. (…) Chaque jour qui passe fait l’affaire de l’ennemi ».

Montgomery sait que des unitĂ©s allemandes sont en route. Et pas du menu fretin. La 1re SS Panzer Leibstandarte Adolf Hitler, la 9e SS Hohenstauffen, et la 10e SS Frundsberg ont Ă©tĂ© rappelĂ©es du front de l’est.

infantry_of_b_company_6th_royal_scots_fusiliers_15th_scottish_division_advance_during_operation_epsom_in_normandy_26_june_1944._b5957-4311218

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s