🔴 Bataille de Normandie : Opération Epsom : Des terribles combats, parfois au corps-à-corps. (2).

Montgomery a programmĂ© de lancer son assaut le 26 juin. Le jour-dit, il fait un temps Ă  ne pas mettre un fantassin dehors. Qu’importe, Ă  7h30, sur un sol dĂ©trempĂ©, les Écossais de la 15e division appuyĂ©s par une brigade blindĂ©e se mettent en route. Ils ont en face d’eux la 12e SS Hitlerjugend, ainsi que quelques Ă©lĂ©ments de la Panzer Lehr et de la 21e Panzer. Les grenadiers allemands dĂ©fendent chaque mètre carrĂ©. Saint-Manvieu et Cheux sont enfin libĂ©rĂ©s. Au prix de terribles combats, parfois au corps-Ă -corps. « Le terrain Ă©tait idĂ©al pour les dĂ©fenseurs avec des chemins creux et ses haies Ă©paisses », tĂ©moigne un soldat anglais de la 31e brigade de chars.

Le 27, les Anglais atteignent  la vallĂ©e de l’Odon, infestĂ©e de grenadiers allemands. Les Écossais, s’ils enlèvent les villages de Tourville-sur-Odon et Mondrainville, ont des pertes importantes. Le secteur sera d’ailleurs surnommĂ© « La vallĂ©e de la mort ». Près de la cĂ´te 112, une contre-attaque des redoutables chars Tigre stoppe net l’avance des Anglais. Les Britanniques reprennent du terrain, un Ă©troit corridor au-delĂ  de l’Odon : il prendra le nom de « Couloir des Écossais ».

B5962

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s