🔵 Les 10 objets emblématiques de la Grande Guerre : N°8 : Le casque du combattant.

L’importance des blessures Ă  la tĂŞte (environ 3/4 des blessures des Poilus) dĂ©cide l’Ă©tat-major français, en fĂ©vrier 1915, Ă  doter les soldats d’un casque de protection. Le modèle retenu, le casque Adrian, est devenu, grâce Ă  son profil, un symbole de la Grande Guerre. Il est composĂ© de 4 pièces de tĂ´les d’acier de 0,7 mm assemblĂ©es par agrafage. Son poids est d’environ 700 grammes. Les premiers modèles apparaissent lors de l’Ă©tĂ© 1915. Ce casque, dans sa version modernisĂ©e en 1926, reste rĂ©glementaire au sein de l’armĂ©e française jusqu’au dĂ©but des annĂ©es 1950 et mĂŞme jusqu’au milieu des annĂ©es 1980 pour les pompiers.

673

Les soldats allemands devront attendre fĂ©vrier 1916, durant la bataille de Verdun, pour ĂŞtre Ă  leur tour Ă©quipĂ©s de leur casque au profil si caractĂ©ristique : le Stahlhelm. Ce casque fait d’une tĂ´le d’acier de 1,2 mm et d’un poids d’environ 1 kg est plus rĂ©sistant que le casque français. Il connaĂ®t une nouvelle version en 1935, qui Ă©quipe encore une partie des pompiers allemands et diffĂ©rents services de protection civile dans le monde.

dfe1df4c-af4d-11e6-8214-f7051017afe9

(Source : Le petit quizz de la Grande Guerre » de GrĂ©goire Thonnat, aux Ă©ditions Pierre de Taillac).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s