🔵 Tranchée de première ligne aux Éparges (Meuse).

À partir d’une tranchée française de première ligne aux Éparges (Meuse), on aperçoit la plaine de la Woëvre et vraisemblablement Combres-sous-les-Côtes (Meuse), village occupé par les troupes allemandes.

Le point haut des Éparges fait partie des Côtes de Meuse ; il est occupé et fortifié par les troupes allemandes dès le 21 septembre 1914. A partir du mois de février 1915, les soldats français ,malgré les difficultés liées au terrain et notamment à la boue, s’efforcent de reprendre cette position et y réussissent au mois d’avril 1915 au prix de lourdes pertes. Les troupes allemandes conservent une partie de l’éperon et la crête voisine de Combres (Meuse) qui ne sera reprise qu’en septembre 1918.

Sur place, on peut toujours voir de nombreux cratères qui témoignent de l’intense guerre des mines qui a été menée à cet endroit. Cette photographie montrant des soldats français coiffés du casque Adrian a été prise entre 1916 et 1918, alors que le secteur était devenu plus calme.

(Source, autorisation : Centre Image Lorraine).

Première ligne (Les Éparges)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s