🗻 VAUQUOIS, HAUT-LIEU DE LA GUERRE DES MINES : plus de 10 000 tués français dans le secteur.

Butte témoin du massif de l’Argonne, dominant les vallées de la Buanthe et de l’Aire, Vauquois a une grande importance stratégique pour les deux adversaires.

D’où leur acharnement à vouloir s’en emparer. Une féroce guerre à coups de mines et d’explosifs s’y déroule entre mars 1916 et mars 1918.

519 ou 538 charges explosives y éclatent ( plus de 500 tonnes d’explosifs ). Créant de gigantesque cratères, elles diminuent de 18 m la hauteur de la butte.

Les Allemands sortent grands vainqueurs de cette surenchère en faisant éclater une mine de 60 ou 80 tonnes d’explosifs, le 14 mai 1916.

Il y a plus de 10 000 tués français dans le secteur.

Image-1024-1024-187968

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s