Noël 14-18 : « J’offre à mes hommes une avance de quelques mètres vers les Boches. »

Lettre datée du 25 décembre 1914 : (tranchées près de Servon), du Capitaine Pierre Quentin Bauchart

 » Le temps est presque beau. Ce matin, juste assez de neige pour nous rappeler que c’est le soir de Noel, et poudreriser les tranchées. Comme réveillon, j’offre à mes hommes une avance de quelques mètres vers les Boches; les tranchées s’enchevêtrent et deviennent inextricables, d’autant plus que la plupart sont inondées.
je serais plein, non seulement de courage, mais d’entrain, si je pensais au moins à vous… Merry Christmas ! quelle ironie ! « il est né le divine enfant » qui apportera aux hommes la doctrine d’amour. Mais les hommes l’ont crucifié ! et continuent…
Vaillant Noel pour les femmes et les enfants de France ! Noel c’est le jour de l’espoir
« .

 

Tranchée sous la neige (Alsace)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s